PENSEZ : Services alimentaires et informations culinaires

Qu’est-ce que le riz?

  • Selon le dictionnaire Larousse, le riz est une graminée du genre oryza, céréale très répandue dans les régions chaudes et dont les grains sont très utilisés pour l’alimentation humaine.

  • Une graine de riz produit plus de 3 000 grains. Pouvant pousser dans de nombreux types d’environnement et de sol, cette céréale est celle qui offre le rendement de production le plus élevé.

Conseils pour du riz parfait

Mesurez soigneusement les quantités de riz et de liquide. Gardez la casserole bien fermée durant la cuisson pour éviter que la vapeur s’échappe. Lorsque le temps requis est écoulé, retirez le couvercle pour vérifier la cuisson. Si le riz n’est pas tout à fait assez tendre, ou si le liquide n’est pas entièrement absorbé, cuire 2 à 4 minutes de plus. Lorsque le riz est cuit dans une marmite ou un chaudron, renversez-le immédiatement dans un plat peu profond pour le refroidir, lorsqu’il est cuit. Les temps de cuisson précis sont déterminés par la méthode choisie; vérifiez toujours le temps de cuisson approprié.

Les façons de conserver le riz

Riz cuit
Comme le riz est un produit céréalier, il doit être manipulé avec soin pour éviter la contamination par des bactéries d’origine alimentaire. Le riz doit être gardé au chaud dans un bol, une casserole ou un bain-marie à une température plus au-dessus de 140 °F (60 °C). Le riz chaud doit être refroidi le plus rapidement possible en le déposant dans un plat peu profond. Refroidir le riz à 70 °F (21 °C) dans un délai de deux heures. On doit ensuite l’envelopper en indiquant la date sur l’emballage, et le réfrigérer. Le riz cuit peut se conserver au réfrigérateur jusqu’à 7 jours.

On peut réchauffer le riz sur la cuisinière, dans une étuveuse ou au four. Lorsque le riz est réchauffé, assurez-vous qu’il atteigne une température interne d’au moins 165 °F (74 °C).

Riz non cuit
Comme la plupart des marchandises sèches, le riz cru doit être conservé dans un environnement sec et frais. Le riz absorbe les odeurs puissantes, c’est pourquoi il vaut mieux le ranger loin d’aliments comme les oignons et l’ail. En le conservant dans des contenants hermétiques, on évite qu’il soit affecté par l’humidité, sans compter que ceci élimine le risque d’infestation.

À cause de l’huile que contiennent le son, l’aleurone et le germe, le riz brun est plus susceptible à l’oxydation et a une durée de conservation limitée à six mois. La conservation du riz brun au réfrigérateur ou dans une chambre froide peut prolonger sa durée de conservation. Le riz blanc, s’il est conservé de façon appropriée, a une durée de conservation quasi infinie.

Le riz usiné (blanc, étuvé ou précuit) se conservera presque indéfiniment au garde-manger. Une fois l’emballage ouvert, le riz doit être conservé dans un contenant hermétique résistant à la poussière, à l’humidité et aux autres contaminants.